QGis

logo qgis 2.8 wien

Une brève introduction à QGIS

Dans ces pages, vous apprendrez comment utiliser le logiciel SIG OpenSource QGIS . Si vous n’avez pas accès à des logiciels coûteux tels qu’ArcGIS, vous verrez que c’est possible de faire des cartes avec des outils et des données libres.

Qu’est-ce que c’est un logiciel open source?

On désigne les logiciels open source ceux où le code informatique qui constitue le programme est publié librement, afin que n’importe qui puisse le lire et le modifier. Cela signifie que n’importe qui peut trouver et corriger des bugs dans le logiciel, ce qui peut le rendre plus stable et moins sensible aux bogues ou aux virus informatiques. Le logiciel libre est également (presque toujours) gratuit, ce qui est un avantage supplémentaire.

L’inconvénient des logiciels open source c’est qu’ils ont la réputation de manquer d’interfaces conviviales, et d’être difficiles à apprendre. Le logiciel libre est aussi généralement en constant développement, ce qui signifie que certaines fonctionnalités peuvent être absentes ou incomplètes. Cela dit, certains logiciels open source sont plus stables et conviviaux que leurs homologues payants.

Il existe plusieurs programmes open source SIG tels que GRASS , uDig , gvSIG , OpenJUMP et Cartographica . Dans ces pages, nous allons utiliser QGIS que vous pouvez télécharger gratuitement, et qui fonctionne sous Windows, Mac et Linux.

Alors que QGIS ne contient pas tous les outils que vous trouverez dans ArcGIS, il vous permet de faire la majeure partie des opérations de base d’un SIG et, plus généralement, les tâches cartographiques dont vous êtes susceptible d’avoir besoin. Il comprend également une gamme de fonctions SIG avancées dans le module GRASS, et vous pouvez ajouter des plug-ins écrits en Python si vous avez besoin des fonctionnalités supplémentaires.

Articles concernant QGis:

Comment créer une version portable de QGis 2.8
Créer une base de données SpatiaLite avec QGis 2.8
Importer une table dans une base de données Spatialite
La gestion des tables d’une base de données SpatiaLite avec QGis 2.8
Introduction à la boîte à outils (toolbox) de QGis 2.8
Geocodage d’adresses avec QGis 2.8
Utiliser les images Landsat (gratuites) dans QGis 2.8 pour le NDVI
Créer des profils de terrain sous ArcGis ou QGis
QGis 2.8 Wien: calcul des Courbes hypsométriques
Créer une animation des prévisions marines avec QGis
Intégrer des prévisions météo marines et terrestres gratuites dans QGis
Affichage des cartes marines S57 dans QGis
Comment trouver le systèmes de coordonnées d’une couche dans QGis 2.X?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *