Imprimer des cartes web avec geoserver : évitez le plugin!

Nous verrons ici comment mettre en place une solution pour générer des pdf pour impression à partir d’une page de cartographie interactive, la page codée en OpenLayers 4 et le serveur avec Geoserver 2.14.

En principe, à lire la doc de Geoserver, tout devait être très simple: installation du plugin Print de Geoserver, test de l’install, configuration et c’est tout.


Continuer la lecture de « Imprimer des cartes web avec geoserver : évitez le plugin! »

Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(3):mode d’emploi

Suite des articles Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(1):installation et configuration,et Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(2):limitations, nous verrons ici le mode d’emploi détaillé du plugin.

GeoServer Explorer :Commandes et actions disponibles

Actions du menu contextuel

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les commandes disponibles en fonction du type d’élément sur lequel vous cliquez dans GeoServer Explorer, ainsi qu’une explication sur leur utilisation. Continuer la lecture de « Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(3):mode d’emploi »

Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(1):installation et configuration

Ce plugin pour QGis sert à configurer et gérer les catalogues GeoServer, agissant comme une interface graphique pour GeoServer.

Le plug-in GeoServer Explorer intègre également certaines fonctionnalités de QGIS permettant d’effectuer des opérations qui vont au-delà des capacités de l’API REST de Geoserver et d’effectuer facilement des workflows plus complexes:

  • Par exemple, le téléchargement d’une couche dans un format non pris en charge par l’API REST s’effectue de la même manière que le téléchargement d’un fichier de formes (shapefile) simple. Le plugin se chargera de convertir son format avant le téléchargement, sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive.
  • Les hooks de pré-chargement peuvent être configurés pour traiter toutes les couches avant qu’ils ne soient publiées (par exemple, en exécutant une vérification de topologie ou une routine de simplification de la géométrie).
  • Le style peut être défini dans QGIS à l’aide de ses propres outils de symbologie et sera converti en SLD lors de la publication d’une couche. Cela permet à une couche d’être publiée avec le même style que celui qui a été utilisé pour l’afficher dans le cadre d’un projet QGIS.  Particulièrement intéressant pour simplifier le processus classique de chargement d’un style pour un raster dans Geoserver.
  • Le plugin GeoServer Explorer s’intègre avec d’autres plugins QGIS, comme le gestionnaire de traitement. Cela permet d’automatiser facilement des tâches telles que la publication d’un ensemble de couches. Les tâches peuvent également être intégrées dans les flux de travail à l’aide du modeleur graphique de QGIS.

Il existe une documentation très détaillée en anglais (http://boundlessgeo.github.io/qgis-plugins-documentation/geoserver/index.html), mais pas en français. La suite est une traduction commentée de cette documentation. Pour ceux qui cherchent en espagnol, l’article de MappingGIS (https://mappinggis.com/2017/01/geoserver-plugin-configura-y-gestiona-geoserver-desde-qgis/) apporte toute l’information nécessaire.

Continuer la lecture de « Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(1):installation et configuration »

QGis et le WEB:faisons le point

Le WEB n’est plus réservé aux grands comptes. Les moyens techniques et les coûts des solutions ne sont plus un obstacle pour que tout un chacun puisse diffuser sur le WEB ses données et ses cartes. Mais cette évolution est allé de paire avec une multiplication des solutions techniques et l’obstacle majeur aujourd’hui est de choisir la solution la mieux adaptée à ses besoins. Nous verrons ici un panorama non exhaustif, mais qui, je l’espère, vous aidera à bien choisir avant de vous lancer. Continuer la lecture de « QGis et le WEB:faisons le point »

Débuter avec Geoserver

Nous avons vu comment démarrer avec Postgresql/Postgis. Une fois que l’on a sa base de données le besoin suivant le plus courant est de mettre en ligne des données.

Bien sûr, il existe de multiples possibilités techniques pour faire ceci. Pour rester dans le plus standard, la mise en place de flux WFS et WMS à partir des données Postgresql/Postgis est l’un des moyens les plus robustes.

Pour ce faire, nous verrons maintenant comment débuter avec Geoserver.

Continuer la lecture de « Débuter avec Geoserver »