SIG et aide à la décision (6): Bases théoriques (2ème partie)

Cet article est la continuation directe de l’article SIG et aide à la décision (5): Bases théoriques (1ère partie)

Exemple d’agrégation.

On considère l’agrégation du critère “bathymétrie” tel qu’il est dans la figure 2 et un autre critère par exemple le substrat qu’on définit selon une échelle granulométrique:

représentation floue du critère substrat avec 5 degrés de satisfaction
Représentation floue du critère substrat avec 5 degrés de satisfaction

Continuer la lecture de « SIG et aide à la décision (6): Bases théoriques (2ème partie) »

SIG et aide à la décision (5): Bases théoriques (1ère partie)

Dans la série d’articles précédents nous avons vus des exemples d’application de la logique booléenne et de la logique floue, ainsi que deux commandes pour ArcGis permettant l’application de la logique floue à des informations géographiques. Nous allons maintenant voir la théorie qui est à la base de ce type de traitement. Continuer la lecture de « SIG et aide à la décision (5): Bases théoriques (1ère partie) »

ArcGis : Jointure spatiale multiple (1-n) d’attributs

Les jointures entre tables ou entre couches ne posent pratiquement pas de problème du moment où on a une correspondance unique entre les deux éléments qu’on essaye de joindre. A un enregistrement de la table ou couche de référence, correspond un ou aucun enregistrement de la table ou couche à joindre. La table ou couche résultante de la jointure peut être traitée comme tout autre table ou couche.

Les choses se compliquent toujours quand la table ou couche à joindre contient plus d’un enregistrement correspondant au même enregistrement de référence. On parle alors de relation 1-n. Nous verrons ici une option cachée qui permet de répondre à une partie de questions qu’on se pose dans le cas des jointures spatiales de type 1-n. Continuer la lecture de « ArcGis : Jointure spatiale multiple (1-n) d’attributs »

Les outils SIG de validation des géométries(2) : Spatialite et PostGis

Dans l’article précédent (Les outils SIG de validation de géométries (1)) nous avons traité la couche des communes italiennes (com2011.shp) avec le vérificateur de géométries d’ArcMap. Nous n’avons détecté aucune anomalie.

Maintenant, chargeons cette couche dans une base Spatialite et voyons ce que nous trouvons. Comme il a été indiqué précédemment, ceci est valable pour une base PostGis, les requêtes sql utilisées étant rigoureusement les mêmes.

Continuer la lecture de « Les outils SIG de validation des géométries(2) : Spatialite et PostGis »

Tutoriel ArcGis Pro 1.0 Français : 4.1 – migrer un document ArcMap

Nous avons vu les différents types de vues cartographiques disponibles dans ArcGis Pro ( Tutoriel ArcGis Pro 1.0 Français : 4 – les Vues cartographiques). Nous allons voir plus en détail chaque type de vue, en commençant par la migration d’un document ArcMap. Nous avons choisi un document complexe qui utilise beaucoup d’options d’ArcMap : une symbologie personnelle, des emprises variables, un canevas créé avec Production Mapping, une mise en page complexe… Continuer la lecture de « Tutoriel ArcGis Pro 1.0 Français : 4.1 – migrer un document ArcMap »

Créer un fichier PDF géographique avec ArcGis

Un fichier géographique PDF contient les informations requises pour les données de lieu de référence géographique. Lors de l’importation de données géographiques dans un fichier PDF, Acrobat conserve les coordonnées géographiques. Celles-ci vous permettent de visualiser et d’interagir dans le document PDF afin de trouver et de marquer les données du lieu.

Les données géographiques peuvent être vectorielles ou pixellisées ou bien les deux à la fois. Une fois les données géographiques importées dans Acrobat, vous pouvez les exploiter de différentes façons, soit pour :

  • Trouver et indiquer les coordonnées du lieu.
  • Mesurer une distance, un périmètre ou une aire sur une carte.
  • Changer les unités de mesure et le système de coordonnées.
  • Consulter les attributs des entités intégrées dans le document

Nous allons voir comment créer ce type de document avcec ArcMap et le résultat obtenu.
Continuer la lecture de « Créer un fichier PDF géographique avec ArcGis »

Les fichiers Excel avec ArcGis et ArcGis Pro

De plus en plus on voit le travail partagé entre ArcGis et Excel. En effet, la gestion de l’information est infiniment pus riche avec un tableur comme Excel qu’avec un vue tabulaire d’ArcGis.
Depuis toujours il est possible de charger une table Excel dans ArcMap. Mais depuis la version 10.2 il y a deux outils qui vous permettent de créer une table ArcGis à partir d’Excel et un autre qui vous pemet de créer une table Excel à partir d’une table ArcGis. Ces outils sont aussi présents dans ArcGis Pro.

Nous allons voir comment il fonctionnent.

Continuer la lecture de « Les fichiers Excel avec ArcGis et ArcGis Pro »

Model Builder : convertir un modèle batch en modèle interactif

Le principe de Model Builder est de créer des outils de geotraitement, qui sont par définition des outils « batch ». Ceci veut dire qu’il n’y pas d’interaction entre l’utilisateur et le traitement, une fois celui-ci lancé. Vous définissez les données en entrée et vous récupérez les données en sortie.
Il y a des situations où cet aspect est contraignant. Imaginez que vous devez exécuter un modèle en utilisant seulement une partie de l’ensemble des données et si vous utilisez l’outil Clip vous dupliquez les données, ou bien vous voulez sélectionner une zone sur la carte et appliquer votre modèle de géotraitement seulement aux entités complètement contenues dans cette zone. Une autre possibilité, celle que nous allons suivre dans cet exemple, vous utilisez un modèle avec un outil qui nécessite une entrée de point, comme « Champ de vision », et vous voulez entrer manuellement le, ou les, emplacements de l’observateur.

Eh bien, c’est possible de faire ceci avec Model Builder en utilisant un JEU D’ENTITES.
Vous n’avez jamais entendu parler? pas étonnant. Il est vraiment caché!

Continuer la lecture de « Model Builder : convertir un modèle batch en modèle interactif »