Tutoriel classification d’images avec QGis: 2- Prétraitement et exploration des données

On appelle fonctions de pré-traitement les opérations qui sont normalement requises avant l’analyse principale et l’extraction de l’information. Les opérations de pré-traitement se divisent en corrections radiométriques et en corrections géométriques. Les corrections radiométriques comprennent entre autres, la correction des données à cause des irrégularités du capteur, des bruits dus au capteur ou à l’atmosphère, et de la conversion des données afin qu’elles puissent représenter précisément le rayonnement réfléchi ou émis mesuré par le capteur. Les corrections géométriques comprennent la correction pour les distorsions géométriques dues aux variations de la géométrie Terre-capteur, et la transformation des données en vraies coordonnées (par exemple en latitude et longitude) sur la surface de la Terre.

Les fonctions de rehaussement ont pour but d’améliorer l’apparence de l’imagerie pour aider l’interprétation et l’analyse visuelles. Les fonctions de rehaussement permettent l’étirement des contrastes pour augmenter la distinction des tons entre les différents éléments d’une scène, et le filtrage spatial pour rehausser (ou éliminer) les patrons spatiaux spécifiques sur une image.

Les transformations d’images sont des opérations similaires à ceux de rehaussement de l’image. Cependant, alors que le rehaussement de l’image qui est normalement appliqué à une seule bande de données à la fois, la transformation de l’image combine le traitement des données de plusieurs bandes spectrales. Des opérations arithmétiques (c’est-à-dire addition, soustraction, multiplication, division) sont faites pour combiner et transformer les bandes originales en de « nouvelles » images qui montrent plus clairement certains éléments de la scène. Nous allons examiner certaines de ces opérations incluant les diverses méthodes de rapport de bande aussi appelé rapport spectral et un procédé appelé analyse des composantes principales qui est utilisée pour mieux représenter l’information en imagerie multispectrale.


Continuer la lecture de « Tutoriel classification d’images avec QGis: 2- Prétraitement et exploration des données »

Utiliser les images Landsat (gratuites) dans ArcGis Pro pour le NDVI

Dans l’article précédent, Utiliser les images Landsat (gratuites) dans ArcGis (ArcMap) pour le NDVI, nous avons suivi le calcul et l’affichage de l’indice NDVI avec ArcMap. Nous allons voir ici comment réaliser la même opération avec ArcGis Pro. Nous partirons de l’image composite, créée avec l’outil « Canaux composite » disponible aussi directement dans la fenêtre « Geoprocessing » d’ArcGis Pro. affichage de l'image landsat composite dans arcgis pro Nous verrons:
  • comment afficher le NDVI en utilisant la fonction raster
  • comment créer et attribuer une symbologie personnalisée à la couche résultante du calcul
Continuer la lecture de « Utiliser les images Landsat (gratuites) dans ArcGis Pro pour le NDVI »

Utiliser les images Landsat (gratuites) dans votre SIG

Quand on pense à des données accessibles pour intégrer dans son SIG, on pense rarement à des données satellitaires. Et pourtant, il est possible, et surtout très facile, d’en disposer en quelques clics.

Voyons un exemple. Les images suivantes représentent l’état de la végétation pour des îles du Golfe du Morbihan, à gauche en Juillet 2014, à droite en mars 2015. Si on le souhaite, on dispose d’images tous les 15 jours, la plus récente n’ayant pas plus d’une semaine.

ndvi juillet morbihan

ndvi mars morbihan

Les trouver, récupérer et traiter ne prend pas plus de 5 minutes. Alors, pourquoi s’en priver? Continuer la lecture de « Utiliser les images Landsat (gratuites) dans votre SIG »