L’analyse spatiale avec SQL: 5-fonction d’agrégation (Union d’ArcGis)

Dans l’article précédent nous avons certaines les fonctions SQL de traitement spatial. Dans cet article nous verrons une fonction un peu plus compliquée à mettre en œuvre: la fonction d’agrégation de deux couches de polygones. Cette opération est celle qui est nommée Union dans ArcGis. Le but de l’opération est d’obtenir une couche avec toutes les intersections des entités des deux couches initiales, ainsi que toutes les entités non intersectées.

Continuer la lecture de « L’analyse spatiale avec SQL: 5-fonction d’agrégation (Union d’ArcGis) »

Calculer des moyennes locales sur des polygones de Voronoï avec Qgis

Les cartes de Voronoï sont construites à partir d’une série de polygones formés autour de l’emplacement de chaque point d’échantillonnage.

Les polygones de Voronoï sont créés de sorte que chaque emplacement dans un polygone soit plus proche du point d’échantillonnage présent dans ce polygone que de tout autre point d’échantillonnage.

Dans l’article  sur l’analyse exploratoire des données, nous avons vu comment utiliser Geostatistical Analyst d’ArcGis pour construire et analyser les polygones de Voronoï.

Dans cet article nous verrons comment obtenir les mêmes résultats avec QGis. Continuer la lecture de « Calculer des moyennes locales sur des polygones de Voronoï avec Qgis »

Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(3):mode d’emploi

Suite des articles Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(1):installation et configuration,et Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(2):limitations, nous verrons ici le mode d’emploi détaillé du plugin.

GeoServer Explorer :Commandes et actions disponibles

Actions du menu contextuel

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les commandes disponibles en fonction du type d’élément sur lequel vous cliquez dans GeoServer Explorer, ainsi qu’une explication sur leur utilisation. Continuer la lecture de « Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(3):mode d’emploi »

Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(1):installation et configuration

Ce plugin pour QGis sert à configurer et gérer les catalogues GeoServer, agissant comme une interface graphique pour GeoServer.

Le plug-in GeoServer Explorer intègre également certaines fonctionnalités de QGIS permettant d’effectuer des opérations qui vont au-delà des capacités de l’API REST de Geoserver et d’effectuer facilement des workflows plus complexes:

  • Par exemple, le téléchargement d’une couche dans un format non pris en charge par l’API REST s’effectue de la même manière que le téléchargement d’un fichier de formes (shapefile) simple. Le plugin se chargera de convertir son format avant le téléchargement, sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive.
  • Les hooks de pré-chargement peuvent être configurés pour traiter toutes les couches avant qu’ils ne soient publiées (par exemple, en exécutant une vérification de topologie ou une routine de simplification de la géométrie).
  • Le style peut être défini dans QGIS à l’aide de ses propres outils de symbologie et sera converti en SLD lors de la publication d’une couche. Cela permet à une couche d’être publiée avec le même style que celui qui a été utilisé pour l’afficher dans le cadre d’un projet QGIS.  Particulièrement intéressant pour simplifier le processus classique de chargement d’un style pour un raster dans Geoserver.
  • Le plugin GeoServer Explorer s’intègre avec d’autres plugins QGIS, comme le gestionnaire de traitement. Cela permet d’automatiser facilement des tâches telles que la publication d’un ensemble de couches. Les tâches peuvent également être intégrées dans les flux de travail à l’aide du modeleur graphique de QGIS.

Il existe une documentation très détaillée en anglais (http://boundlessgeo.github.io/qgis-plugins-documentation/geoserver/index.html), mais pas en français. La suite est une traduction commentée de cette documentation. Pour ceux qui cherchent en espagnol, l’article de MappingGIS (https://mappinggis.com/2017/01/geoserver-plugin-configura-y-gestiona-geoserver-desde-qgis/) apporte toute l’information nécessaire.

Continuer la lecture de « Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(1):installation et configuration »

Corriger la géométrie d’une table Postgis

Nous avons déjà abordé le sujet de la validation des géométries dans une série d’articles:

Dans cet article nous verrons plus spécifiquement comment détecter et corriger les problèmes géométriques dans une table PostgreSQL/Postgis en utilisant des requêtes SQL. Continuer la lecture de « Corriger la géométrie d’une table Postgis »

Débuter avec PostgreSQL/Postgis -Introduction à pgAdmin4

Suite de l’article (Débuter avec Postgres/Postgis ), nous aborderons dans celui-ci une introduction à l’administration des bases Postgresql/postgis, le chargement d’un shapefile et la connexion et chargement de la couche Postgis à partir de QGis.

La manière la plus pratique d’administrer des bases de données PostgreSQL est d’utiliser l’interface graphique pgAdmin4.

Cet outil s’installe automatiquement lors de l’installation de PostgreSQL. Vous pouvez le lancer à partir de la barre de programmes:

Continuer la lecture de « Débuter avec PostgreSQL/Postgis -Introduction à pgAdmin4 »

Comment exporter votre projet QGis en page html en deux clics : le plugin Qgis2Web

Comment communiquer votre travail sous QGis à des partenaires qui n’ont pas d’outils SIG? Sous forme de page html consultable avec n’importe quel navigateur Internet, c’est l’option la plus pertinente.

Le plugin QSGis2Web fournit un moyen facile de distribuer et de visualiser votre travail QGIS sous forme de carte Web utilisant, sans que vous ayez à les connaître, OpenLayers ou LeafLet.

Avec ce plugin, en quelques clics vous exportez votre projet QGis sous forme de page html. Vous créez un répertoire contenant la page index.html et des sous-répertoires avec tous ce qui est nécessaire pour visualiser votre carte, ainsi que les données utilisées. Continuer la lecture de « Comment exporter votre projet QGis en page html en deux clics : le plugin Qgis2Web »