Recettes Python pour QGis: accéder aux données vecteur (postgis,spatialite)

Dans cette série d’articles nous abordons comment accéder aux données de type vecteur avec Python et QGis. Tout d’abord nous avons vu dans l’article précédent (Recettes Python pour QGis: accéder aux données vecteur (shapefile)) comment charger un fichier shapefile. Dans celui-ci nous verrons comment charger une table Postgresql/Postgis et une table Spatialite. Continuer la lecture de « Recettes Python pour QGis: accéder aux données vecteur (postgis,spatialite) »

Les outils SIG de validation des géométries(2) : Spatialite et PostGis

Dans l’article précédent (Les outils SIG de validation de géométries (1)) nous avons traité la couche des communes italiennes (com2011.shp) avec le vérificateur de géométries d’ArcMap. Nous n’avons détecté aucune anomalie.

Maintenant, chargeons cette couche dans une base Spatialite et voyons ce que nous trouvons. Comme il a été indiqué précédemment, ceci est valable pour une base PostGis, les requêtes sql utilisées étant rigoureusement les mêmes.

Continuer la lecture de « Les outils SIG de validation des géométries(2) : Spatialite et PostGis »

Les outils SIG de validation des géométries (1)

Les algorithmes de gestion et de traitement des données SIG sont construits avec l’hypothèse que la géométrie des entités répond à certaines spécifications. Lorsque les algorithmes de traitement des données traitent des données qui ne respectent pas ces spécifications, le logiciel peut tout simplement planter ou, pire, l’opération peut réussir sans problème apparent, mais le résultat est faux. Le sujet est compliqué car il n’y a presque pas de documentation relative à ce que fait chaque logiciel. Et si vous pensez qu’une commande « Réparer les géométries » vous tire d’affaire, vous êtes loin du compte… Continuer la lecture de « Les outils SIG de validation des géométries (1) »

ArcGis<->QGis Comment partager les données?

De plus en plus on a une cohabitation d’ArcGis avec QGis. On garde ArcGis pour les opérations lourdes et on utilise QGis pour le travail plus léger, même si QGis est tout à fait capable d’assumer beaucoup plus que cela. Gratuit, plus facile à prendre en main, QGis sera plus utilisé pour des applications portables. Mais reste toujours le souci de partager les données entre ces deux logiciels. Pour bien travailler avec ArcGis on utilise les geodatabases, mais il n’est pas possible d’y accéder à ce type de données à partir de QGis. On opte alors par un export en shapefile qui lui, est accessible sans problème par les deux logiciels. Sauf que ce format, vieux de plus de 30 ans, pose pas mal de problèmes. Nous allons voir dans cet article une option un peu méconnue, l’utilisation de bases de données Spatialite, pour communiquer entre les deux logiciels.
Continuer la lecture de « ArcGis< ->QGis Comment partager les données? »

Tutoriel bases de données SpatiaLite sous QGis 2.8 Wien

Ce tutoriel vous fournit les différentes étapes pour gérer des bases de données dans QGIS. Même si QGIS peut gérer plusieurs types de bases de données, nous avons utilisé ici SpatiaLite car il fournit un bon nombre de fonctionnalités sans nécessiter d’installation particulière et en demandant très peu de travail d’administration.
En utilisant le gestionnaire de base de données inclus dans QGis, vous pouvez effectuer un certain nombre d’opérations sur les bases de données.
Les principales opérations sont : créer des index, des vues spatiales et non spatiales, import et export de données, exécuter des requêtes. Après avoir vu le gestionnaire de base de données QGis et les principes d’utilisation de SpatiaLite dans ce tutoriel, vous serez bien équipé pour écrire des requêtes plus complexes et profiter pleinement des commandes SQL et SpatiaLite SQL.

Mise à jour du 26/01/2018

Alex Nordeen m’a informé de la disponibilité d’un ensemble de tutoriels sur SQLite. Le tutoriel couvre les bases de SQLite (introduction, guide d’installation, la base de données et les opérations de table). Il introduit également les types de données, les clés, les clauses, les requêtes et les jointures,SQLite Index, Trigger, View et Functions). Voici le lien de cet ensemble de tutos.

 

Continuer la lecture de « Tutoriel bases de données SpatiaLite sous QGis 2.8 Wien »

Requêtes et vues d’une base SpatiaLite dans QGis 2.8

Une des différences les plus marquées entre la gestion des données avec des fichiers shape et une base de données est la possibilité de créer des « vues » différentes sur les mêmes données. Dans cet article, le dernier de la série consacrée à l’utilisation de SpatiaLite avec QGis nous verrons comment construire des requêtes SQL pour générer des vues SpatiaLite.
DB Manager possède une fenêtre SQL qui permet la construction de requêtes SQL et de les exécuter sur une base de données. Cet article montre comment utiliser la fenêtre SQL pour interroger une table et créer une vue spatiale en SpatiaLite. Continuer la lecture de « Requêtes et vues d’une base SpatiaLite dans QGis 2.8 »

La gestion des tables d’une base de données SpatiaLite avec QGis 2.8

La gestion d’une base de données SpatiaLite est très simple. Le gestionnaire de base de données de QGis fournit les fonctions pour créer, renommer, modifier, supprimer et vider les tables à l’aide des outils disponibles dans le menu Table du gestionnaire. Dans cet article nous verrons en détail chacun de ces outils.
Continuer la lecture de « La gestion des tables d’une base de données SpatiaLite avec QGis 2.8 »

Importer des tables dans une base de données SpatiaLite avec QGis 2.8

Nous avons vu dans l’article précédent (Créer une base de données SpatiaLite avec QGis 2.8 ) comment importer un fichier shape dans une base SpatiaLite. La méthode est la même pour les autres types de données spatiales (kml,gml,…). Nous verrons maintenant comment importer des données non spatialisées (Excel, txt,csv,…) et surtout celles contenant des attributs de localisation (XY, Lat/Lon,…) tout en créant leur géométries. Nous verrons aussi comment exporter les tables SpatiaLite sous forme de fichiers shape. Continuer la lecture de « Importer des tables dans une base de données SpatiaLite avec QGis 2.8 »

Créer une base de données SpatiaLite avec QGis 2.8

Si vous commencez a en avoir assez de gérer vos données sous forme de fichiers shape (le format date quand même des années 80!) et vous souhaitez une véritable base de données pour vos projets, en général vous vous orienterez vers PostGis. L’écart est grand et le saut pas facile à faire. Nous abordons dans cet article une autre solution, les bases de données SpatiaLite. Et le passage se fera en douceur… Continuer la lecture de « Créer une base de données SpatiaLite avec QGis 2.8 »