QGis: jointures avec des tables Excel

Le sujet abordé ici n’est qu’un rappel car la possibilité de charger et joindre directement des tables Excel date de la version 1.8 de QGis.
Comme on ne suit pas la logique générale, pour les nouveaux utilisateurs ce n’est pas évident de trouver la réponse. Alors voyons, pas à pas, comment effectuer une jointure entre une couche spatiale (on prendra ici un exemple avec un fichier shapefile) et une table non spatiale de type Excel (avec ou sans champs X Y). Continuer la lecture de « QGis: jointures avec des tables Excel »

Comment créer une version portable de QGis 2.8

Qu’est-ce qu’une application portable?

Une application portable (ou logiciel portable) est un programme informatique caractérisé par sa portabilité, c’est à dire sa capacité à fonctionner dans différents environnements d’exécution. Il ne requiert pas d’installation préalable, ne dépend pas de composants externes et n’engendre pas de modification durable du système par son fonctionnement.
Ces applications sont utiles pour travailler sur un ordinateur dont la politique de sécurité n’autorise pas d’installations, ou pour éviter d’apporter des modifications durables à un ordinateur utilisé temporairement. On peut alors faire usage de l’application à partir d’un stockage amovible comme une clé USB.

Nous verrons ici comment créer soi-même une version portable de QGis 2.8, soit pour pouvoir l’utiliser sans installation, soit pour diffuser des applications utilisant QGis.
Continuer la lecture de « Comment créer une version portable de QGis 2.8 »

Geocodage d’adresses avec QGis 2.8

Le géocodage d’adresses permet de convertir des adresses vers une couche de points. On passe d’une information textuelle à une information spatiale. Cette pratique est utilisée principalement dans les secteurs du géomarketing et des transports, mais avec le développement d’applications web, elle s’avère utile dans presque tous les domaines du SIG.
Le problème avec le géocodage n’est pas d’ordre technique, mais réside surtout sur l’évolution des techniques et des moyens utilisables. Si vous recherchez sur Google « géocodage adresses france » vous obtiendrez des tutoriaux très bien détaillés, mais souvent périmés. Voici donc un tutoriel au goût du jour du mois de mai 2015 que nous mettrons à jour (promis-juré!) quand il deviendra caduc. Continuer la lecture de « Geocodage d’adresses avec QGis 2.8 »

Le cube spatio-temporel avec ArcMap et ArcScene: possible ou pas?

Nous avons suivi, lors des deux derniers articles (Le Cube spatio-temporel d’ArcGis : 1- découverte, Le cube spatio-temporel d’ArcGis : 2- hot spots et cold spots ), un exemple de construction et visualisation d’un cube spatio-temporel avec ArcGis Pro 1.0.
Nous verrons ici comment faire la même chose en dehors d’ArcGis Pro, avec ArcMap et ArcScene 10.3.
A la question posée dans le titre, est-ce possible ou pas?, nous allons répondre par l’affirmative, mais à quel prix?
La première partie, construction du cube, est possible dans ArcMap.
La visualisation en 3D du cube, même si ce n’est pas documenté dans la documentation ESRI, est possible avec ArcScene.
Voyons tous les obstacles à franchir, car c’est une course d’obstacles!
Continuer la lecture de « Le cube spatio-temporel avec ArcMap et ArcScene: possible ou pas? »

Le Cube spatio-temporel d’ArcGis : 1- découverte

Un des domaines où il reste beaucoup à faire dans les SIG est bien le domaine de l’analyse temporelle. En effet, si la quasi totalité des outils disponibles se concentrent sur les évolutions spatiales d’un phénomène, on se retrouve assez démuni quand il s’agît de visualiser ou d’analyser un phénomène qui évolue aussi en fonction du temps.

Nous avons, depuis un certain temps, des outils d’animation qui permettent de voir une séquence de cartes et percevoir des changements en fonction du temps. Mais bien qu’utiles pour la communication, ces outils ne permettent aucune analyse sérieuse des données.

Nous allons voir, dans une série d’articles, les nouveaux outils disponibles dans ArcMap et ArcGis Pro sous la forme d’une boîte à outils Outils d’exploration des modèles spatio-temporels (Time Pattern Mining). Nous allons suivre un exemple, d’abord avec ArcGis Pro, puis on verra comment faire avec ArcMap.

Continuer la lecture de « Le Cube spatio-temporel d’ArcGis : 1- découverte »

Les tables Excel dans Model Builder

Bien que cet article soit dirigé surtout vers les utilisateurs novices de Model Builder, il peut s’adresser aussi à des utilisateurs plus confirmés, car la procédure qui peut paraître simple à premier abord, comporte un piège.

Dans notre exemple nous allons utiliser une table Excel téléchargée de l’Insee, avec les données du chômage par commune de 2001 à 2012 (lien de téléchargement de la table, lien de la page de téléchargement).

Outre la table Excel, nous allons utiliser la couche Geofla Communes de l’IGN (lien de la page de téléchargement. Continuer la lecture de « Les tables Excel dans Model Builder »

Changer le nom d’un champ dans ArcGis: comment s’y retrouver.

Vous avez déjà été confronté au problème d’un nom de champ qui ne vous satisfait pas. Mais dès que des données on été rentrées dans la table, il n’est plus possible de modifier les caractéristiques d’un champ. La solution utilisée consiste à créer un nouveau champ avec les  caractéristiques souhaitées, copier avec la calculatrice de champ le contenu de l’ancien, puis effacer l’ancien champ de la table.

Pas très élégant ni pratique, plusieurs solutions ont été introduites dans les dernières versions dArcGis. Le problème c’est maintenant de s’y retrouver au moment du changement de version.

Faisons donc le point de comment faire, selon la version que vous utilisez. Continuer la lecture de « Changer le nom d’un champ dans ArcGis: comment s’y retrouver. »

Créer un fichier PDF géographique avec ArcGis

Un fichier géographique PDF contient les informations requises pour les données de lieu de référence géographique. Lors de l’importation de données géographiques dans un fichier PDF, Acrobat conserve les coordonnées géographiques. Celles-ci vous permettent de visualiser et d’interagir dans le document PDF afin de trouver et de marquer les données du lieu.

Les données géographiques peuvent être vectorielles ou pixellisées ou bien les deux à la fois. Une fois les données géographiques importées dans Acrobat, vous pouvez les exploiter de différentes façons, soit pour :

  • Trouver et indiquer les coordonnées du lieu.
  • Mesurer une distance, un périmètre ou une aire sur une carte.
  • Changer les unités de mesure et le système de coordonnées.
  • Consulter les attributs des entités intégrées dans le document

Nous allons voir comment créer ce type de document avcec ArcMap et le résultat obtenu.
Continuer la lecture de « Créer un fichier PDF géographique avec ArcGis »