Imprimer des cartes web avec geoserver : évitez le plugin!

Nous verrons ici comment mettre en place une solution pour générer des pdf pour impression à partir d’une page de cartographie interactive, la page codée en OpenLayers 4 et le serveur avec Geoserver 2.14.

En principe, à lire la doc de Geoserver, tout devait être très simple: installation du plugin Print de Geoserver, test de l’install, configuration et c’est tout.


Continuer la lecture de « Imprimer des cartes web avec geoserver : évitez le plugin! »

Ajouter Orfeo Toolbox dans QGis 3.X

Si vous avez utilisé le fournisseur de traitements Orfeo TB avec QGis 2.X et que vous le cherchez dans la nouvelle version 3, vous serez déçus. En effet, la réécriture du plugin Orfeo a pris un peu plus de temps que prévu et il ne fait plus partie des plugins installés par défaut.

Il reviendra, une fois tous les tests effectués. Mais en attendant, vous n’êtes pas obligés de vous en passer. Vous pouvez installer Orfeo dans la version 3, mais manuellement.

Voici la démarche à suivre.

Continuer la lecture de « Ajouter Orfeo Toolbox dans QGis 3.X »

Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(3):mode d’emploi

Suite des articles Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(1):installation et configuration,et Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(2):limitations, nous verrons ici le mode d’emploi détaillé du plugin.

GeoServer Explorer :Commandes et actions disponibles

Actions du menu contextuel

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les commandes disponibles en fonction du type d’élément sur lequel vous cliquez dans GeoServer Explorer, ainsi qu’une explication sur leur utilisation. Continuer la lecture de « Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(3):mode d’emploi »

Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(1):installation et configuration

Ce plugin pour QGis sert à configurer et gérer les catalogues GeoServer, agissant comme une interface graphique pour GeoServer.

Le plug-in GeoServer Explorer intègre également certaines fonctionnalités de QGIS permettant d’effectuer des opérations qui vont au-delà des capacités de l’API REST de Geoserver et d’effectuer facilement des workflows plus complexes:

  • Par exemple, le téléchargement d’une couche dans un format non pris en charge par l’API REST s’effectue de la même manière que le téléchargement d’un fichier de formes (shapefile) simple. Le plugin se chargera de convertir son format avant le téléchargement, sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive.
  • Les hooks de pré-chargement peuvent être configurés pour traiter toutes les couches avant qu’ils ne soient publiées (par exemple, en exécutant une vérification de topologie ou une routine de simplification de la géométrie).
  • Le style peut être défini dans QGIS à l’aide de ses propres outils de symbologie et sera converti en SLD lors de la publication d’une couche. Cela permet à une couche d’être publiée avec le même style que celui qui a été utilisé pour l’afficher dans le cadre d’un projet QGIS.  Particulièrement intéressant pour simplifier le processus classique de chargement d’un style pour un raster dans Geoserver.
  • Le plugin GeoServer Explorer s’intègre avec d’autres plugins QGIS, comme le gestionnaire de traitement. Cela permet d’automatiser facilement des tâches telles que la publication d’un ensemble de couches. Les tâches peuvent également être intégrées dans les flux de travail à l’aide du modeleur graphique de QGIS.

Il existe une documentation très détaillée en anglais (http://boundlessgeo.github.io/qgis-plugins-documentation/geoserver/index.html), mais pas en français. La suite est une traduction commentée de cette documentation. Pour ceux qui cherchent en espagnol, l’article de MappingGIS (https://mappinggis.com/2017/01/geoserver-plugin-configura-y-gestiona-geoserver-desde-qgis/) apporte toute l’information nécessaire.

Continuer la lecture de « Le plugin Geoserver Explorer pour QGis(1):installation et configuration »

Comment exporter votre projet QGis en page html en deux clics : le plugin Qgis2Web

Comment communiquer votre travail sous QGis à des partenaires qui n’ont pas d’outils SIG? Sous forme de page html consultable avec n’importe quel navigateur Internet, c’est l’option la plus pertinente.

Le plugin QSGis2Web fournit un moyen facile de distribuer et de visualiser votre travail QGIS sous forme de carte Web utilisant, sans que vous ayez à les connaître, OpenLayers ou LeafLet.

Avec ce plugin, en quelques clics vous exportez votre projet QGis sous forme de page html. Vous créez un répertoire contenant la page index.html et des sous-répertoires avec tous ce qui est nécessaire pour visualiser votre carte, ainsi que les données utilisées. Continuer la lecture de « Comment exporter votre projet QGis en page html en deux clics : le plugin Qgis2Web »

Geotagger des photos avec QGis et geotag and import photos

Suite à l’article Geotag and import photos remplace photo2shape dans QGis  on m’a fait remarquer qu’une autre partie du plugin, celle qui permet de géoréférencer des photos qui n’ont pas de geotags, n’était pas très simple à utiliser.
Et il faut être honnête, le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas très intuitif. Voici donc un petit mode d’emploi de l’option geotag photos du plugin Geotag and import photos de QGis. Continuer la lecture de « Geotagger des photos avec QGis et geotag and import photos »

Partagez vos ressources(symboles,images,scripts) pour Qgis avec le nouveau plugin Resource Sharing

Le plugin QGis resource sharing est maintenant disponible. Ce plugin permet de partager tout type de ressources pour QGis: des bibliothèques de symboles, de styles, des images et des scripts. Ces éléments peuvent être entreposés  à distance (pour l’instant le plugin supporte Github et Bitbucket comme dépôts publics), le système de fichiers local, ou un serveur http avec des collections zippées. Continuer la lecture de « Partagez vos ressources(symboles,images,scripts) pour Qgis avec le nouveau plugin Resource Sharing »

Configurer Eclipse pour développer des scripts ou des plugins QGis

Eclipse est un projet, décliné et organisé en un ensemble de sous-projets de développements logiciels, de la fondation Eclipse visant à développer un environnement de production de logiciels libre qui soit extensible, universel et polyvalent, en s’appuyant principalement sur Java.

Figurant parmi les grandes réussites de l’Open source, Eclipse est devenu un standard du marché des logiciels de développement, intégré par de grands éditeurs logiciels et sociétés de services.

Vous pouvez développer un plugin pour QGis avec un simple éditeur de texte, mais si vous voulez disposer d’un véritable environnement de développement, vous permettant de déboguer rapidement vos scripts, Eclipse est la meilleure solution.
Continuer la lecture de « Configurer Eclipse pour développer des scripts ou des plugins QGis »