Comment trouver le systèmes de coordonnées d’une couche dans QGis ?

Normalement, toutes les couches de données géographiques possèdent la description relative au système de coordonnées. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. En général se problème se double avec celui de ne pas (ou plus) pouvoir contacter le producteur de la donnée.

Diagnostic du problème

A- Vous demandez à QGis de charger une couche vecteur et vous avez la fenêtre « Sélectionneur du Système de Coordonnées de référence » qui s’ouvre. Si c’est une couche au format « shape », les données doivent manquer de système de coordonnées défini. Dans le cas de fichiers de formes, il manque le fichier PRJ.

B- Vous demandez à QGis de charger la couche et, sans avoir de fenêtre qui s’ouvrer, vous ne voyez pas vos nouvelles données, ou elles sont complètement ailleurs de là où elles devraient être.
Avant de vous dire qu’il y a un problème dans les données,vérifiez que vous avez coché la Projection à la volée dans « Propriétés du Projet »-> « SCR ».
Si la case est cochée, les données ont un système de coordonnées défini, mais il est faux. Le fichier PRJ existe , mais son contenu est erroné.

Procédure de recherche

Dans cet article nous essayons de vous apporter un guide pour déterminer le système de projection d’une couche de données SIG, quand elle est inconnue.

Nous nous sommes limités aux systèmes couramment utilisés en France par les différents organismes et administrations : les projections Lambert et Lambert93, les projections UTM et les données non projetées (géographiques en latitude/longitude).

Bien sûr, il en existe beaucoup d’autres, utilisées ponctuellement. Mais il est impossible de les déterminer sans un véritable travail de détective.

Nous donnons comme acquis que vous savez utiliser QGis et que vous possédez d’autres données de référence qui vous permettront de comparer et de juger des résultats obtenus.

Vous pouvez télécharger le document pdf de cet article sur le site de NASCA, en cliquant ici.

Vous devez trouver la plage de valeurs X et Y contenues dans les données.

1- Démarrez QGis avec un nouveau projet vide
2- Ajoutez les données dotées du système de coordonnées inconnu. Les données ne doivent pas avoir de système de coordonnées défini. Dans le cas de fichiers de formes, il ne doit pas posséder de fichiers PRJ. S’il y en a un, renommez-le différemment.
3- Dans la fenêtre « Sélectionneur du Système de Coordonnées de référence »,sélectionne le système WGS84, EPSG:4326


4- Sur la couche chargée, ouvrez le menu contextuel
5- Cliquez sur Propriétés pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés de la couche,
6- Sélectionnez l’onglet « Métadonnées », puis descendez dans le champ « Propriétés » jusqu’à l’item « Emprise ».

La ligne « xMin,yMin -13146.9,6755689.52 : xMax,yMax 169765.86,6890746.18 » vous donne l' »Etendue » que nous allons utiliser par la suite.
Vous aurez l’étendue des Y : yMin à yMax (6755689.52 , 6890746.18) et,
l’étendue des X : xMin à Xmax (-13146.9 , 169765.86)

Le terme système de coordonnées peut s’appliquer à des données exprimées en degrés décimaux (coordonnées géographiques) ou à un système de coordonnées projetées exprimé en mètres.
Si les coordonnées trouvées pour l’Étendue sont exprimées en degrés décimaux, elle seront comprises entre -180 et +180 pour les longitudes (étendue des X) et entre -90 et +90 pour les latitudes (étendue des Y). Le système des données (SCR) sera à rechercher parmi les Systèmes de coordonnées géographiques. Il reste à trouver le système géodésique (Datum) des données. (Voir plus loin)

Si les coordonnées pour l’Étendue sont de l’ordre des centaines de milliers ou des millions, il s’agit de mètres. Le système des données sera à rechercher parmi les systèmes de coordonnées projetées, et il restera aussi à trouver le système géodésique (Datum) des données.

Il suffit maintenant de reprendre la méthode décrite dans l’article Comment trouver le systèmes de coordonnées d’une couche dans ArcGis 10.X? en utilisant les valeurs trouvés pour l' »Étendue », à partir du point Trouver le système de projection.

Quand vous aurez trouvé le système de projection, revenez ici, pour finir le travail en déterminant le DATUM de vos données.

Trouver le système géodésique (DATUM)

Une fois franchies les deux premières étapes il reste un dernier point à déterminer. Tout système de localisation se réfère obligatoirement à un centre de la Terre. Comme la Terre n’est pas une sphère parfaite, et qu’il faut calculer son centre, il y a plusieurs manières de le calculer et par conséquent, plusieurs « centres » différents. La différence n’est pas énorme et jusqu’à il y a quelques décennies ce n’était qu’une discussion plutôt théorique, la différence de positionnement résultante étant, en général, inférieure à 300m.
En principe, un système de coordonnées est toujours associé à un système géodésique.
Les projections Lambert 1, 2, 3,4 et 2 étendue sont toujours associées au système NTF (Nouvelle Triangulation Française)
Les projections Lambert 93, et CC42 à 50 sont toujours associées au système RGF.
Donc, si dans l’étape précédente vous êtes arrivés à définir une de ces projections, le travail est fini.
Pour les projections UTM 30 à 32, en principe le système associé est le système WGS84. Mais elles peuvent aussi être associées au système Europe 50.
Dans le cas des données géographiques (non projetées) elles sont aussi associées en générale au système WGS84, mais on peut aussi les trouver associées au système NTF ou Europe 50.
Dans l’étape précédente nous avons choisi, par défaut, le systèmes WGS84. Mais nous devoinbs maintenant vérifier que ce chois est le bon.
Comment faire pour le savoir?
• Il faut disposer d’une couche de données de référence, avec le système de projection défini correctement et surtout, ayant une bonne précision (détail).
• Dans un projet nouveau dans QGis, chargez cette couche de référence.
• Assurez-vous que l’option « Activer la Projection à la volée » est bien cochée dans « Propriétés du projet »
• Chargez la couche à déterminer dans QGis, en indiquant la projection trouvée dans l’étape précédente dans la fenêtre « Sélectionneur de Système de coordonnées de référence ».
Si
• les données apparaissent au bon endroit et qu’il n’y a pas de léger décalage (100-300m), vous avez fini. La définition que vous avez adoptée est la bonne.
• vous avez un décalage de toutes vos entités, de l’ordre de 100 à 300m, vos données ne sont pas en WGS84. Le système de coordonnées (UTM ou géographique) est bon, mais vos données ne sont pas en WGS84. Elles doivent être en Europe 50 ou NTF.

Pour savoir quel est le bon Datum, il faut changer le SRC de la couche chargée :
1-Ouvrez le menu contextuel en cliquant droit sur la couche,
2-cliquez sur Définir le SCR d’une couche,
Si la projection trouvée dans l’étape précédente est
UTM fuseau 30N : rentrez dans « Filtre » le code IGNF :UTM30
UTM fuseau 31N : rentrez dans « Filtre » le code IGNF :UTM31
UTM fuseau 32N : rentrez dans « Filtre » le code IGNF :UTM33
3-Dans la Liste des SCR mondiaux, sélectionnez cette projection et cliquez sur OK
Si maintenant vous n’observez plus de décalage général des données, vous avez trouvé le bon système de coordonnées. Si ce n’est pas le cas, vous êtes devant une couche qui sort du cadre de cet article.

Si le système trouvée dans l’étape précédente est un Système de coordonnées géographiques (Etendue en X entre -180 et 180 et en Y de -90 à 90)
1-Ouvrez le menu contextuel en cliquant droit sur la couche,
2-cliquez sur Définir le SCR d’une couche,
3-Rentrez dans filtre ED50 et sélectionnez le SRC EPSG :4230
Si maintenant vous n’observez plus de décalage général des données, vous avez trouvé le bon système de coordonnées (EPSG :4230) : vos données sont en géographique Europe 50.

Si ce n’est pas le cas,

1-Ouvrez le menu contextuel en cliquant droit sur la couche,
2-cliquez sur Définir le SCR d’une couche,
3-Rentrez dans filtre NTF et sélectionnez le SRC EPSG :4275
Si maintenant vous n’observez plus de décalage général des données, vous avez trouvé le bon système de coordonnées (EPSG :4275) : vos données sont en géographique NTF.

Si ce n’est pas le cas, vous êtes devant une couche qui sort du cadre de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *