Cartes allemandes de l’Angleterre de la deuxième guerre mondiale sous ArcGis ou QGis

Nous avons vu dans des articles précédents comment accéder au fond cartographique des alliés pendant la guerre 39-45 à la librairie de l’Université du Texas (http://www.lib.utexas.edu/maps ). Voici comment accéder et utiliser les cartes réalisés par l’État Major de Armées Allemandes en vue de l’invasion de l’Angleterre, sur  le site de David Rumsey Map Collection . Vous pouvez accéder gratuitement à quelque 70000 documents. Je vous laisse découvrir par vous-mêmes la portée géographique et historique de ce fonds impressionnant.

Voyons ici une petite partie, la numérisation du fond cartographique de l’Armée allemande pendant la deuxième Guerre Mondiale (2800 documents) et comment les intégrer dans votre SIG préféré (ArcGis ou QGis). Continuer la lecture de « Cartes allemandes de l’Angleterre de la deuxième guerre mondiale sous ArcGis ou QGis »

Cartes topographiques 1:50000 du Nord de la Tunisie de 1943

Cartes anglo-américaines au 1:50 000 du Nord de la Tunisie en 1943

Les images proviennent de la librairie de l’Université du Texas (http://www.lib.utexas.edu/maps/ams/corsica/) et ont été géoréférencées par nos soins.

index des feuilles disponibles tuisie 1943 au 1:50000

Téléchargements

NomFeuilleEchelleTailleLien
Ain el Kseiba Sheet 60 1:50,000 7.5 MBTélécharger
Ain Djeloula Sheet 55 1:50,000 6.2 MBTélécharger
Ariana Sheet 13 1:50,000 7.0 MBTélécharger
Beja Sheet 18 1:50,000 7.9 MBTélécharger
Bizerte Sheet 2 1:50,000 6.6 MBTélécharger
Bou Arada Sheet 34 1:50,000 7.3 MBTélécharger
Bou Chebka Sheet 83 1:50,000 7.4 MBTélécharger
Bou Ficha Sheet 36 1:50,000 8.0 MBTélécharger
Cap Bon Sheet 9 1:50,000 4.4 MBTélécharger
Cap Negro Sheet 4 1:50,000 5.2 MBTélécharger
La GaliteSheet 4b1:50,000 0.8 MBTélécharger
Chorbane Sheet 80 1:50,000 7.2 MBTélécharger
Djebel Bireno Sheet 75 1:50,000 7.1 MBTélécharger
Djebel Fkirine Sheet 42 1:50,000 7.9 MBTélécharger
Djebel Ichkeul Sheet 6 1:50,000 6.7 MBTélécharger
Djebel Mansour Sheet 41 1:50,000 7.1 MBTélécharger
Djebel Mrhila Sheet 77 1:50,000 7.3 MBTélécharger
Djebel Semmama Sheet 76 1:50,000 7.8 MBTélécharger
Djebel Serdj Sheet 54 1:50,000 6.0 MBTélécharger
Djebeniana Sheet 90 1:50,000 5.8 MBTélécharger
Djebibina Sheet 48 1:50,000 7.4 MBTélécharger
Djemmal Sheet 65 1:50,000 6.8 MBTélécharger
Environs de GabesGabes 1:50,000 6.1 MBTélécharger
Environs de GafsaGafsa 1:50,000 7.0 MBTélécharger
Environs de MedenineMedenine 1:50,000 3.9 MBTélécharger
Environs de SfaxSfax1:50,000 5.8 MBTélécharger
Fernana Sheet 24 1:50,000 7.8 MBTélécharger
Gafour Sheet 40 1:50,000 7.9 MBTélécharger
Ghardimaou Sheet 31 1:50,000 8.3 MBTélécharger
Grombalia Sheet 29 1:50,000 7.5 MBTélécharger
Hadjeb el Aioun Sheet 78 1:50,000 6.9 MBTélécharger
Halk el Menzel Sheet 50 1:50,000 4.3 MBTélécharger
Hedil Sheet 11 1:50,000 7.7 MBTélécharger
Kairouan Sheet 63 1:50,000 6.5 MBTélécharger
Kalaat Es Senam Sheet 59 1:50,000 8.8 MBTélécharger
Kasserine Sheet 84 1:50,000 8.0 MBTélécharger
Kef Abbed Sheet 1 1:50,000 4.8 MBTélécharger
Kelibia Sheet 16 1:50,000 5.6 MBTélécharger
Kerker Sheet 73 1:50,000 7.0 MBTélécharger
Ksar Tlili Sheet 68 1:50,000 8.2 MBTélécharger
La Goulette Sheet 21 1:50,000 6.8 MBTélécharger
La Hencha Sheet 89 1:50,000 7.2 MBTélécharger
La Marsa Sheet 14 1:50,000 4.6 MBTélécharger
Le Kef Sheet 44 1:50,000 7.2 MBTélécharger
Les Salines Sheet 45 1:50,000 7.3 MBTélécharger
Mahdia Sheet 74 1:50,000 6.7 MBTélécharger
Maktar Sheet 53 1:50,000 7.8 MBTélécharger
MarethMareth1:50,000 7.6 MBTélécharger
Mateur Sheet 12 1:50,000 8.3 MBTélécharger
Medjez el Bab Sheet 27 1:50,000 7.7 MBTélécharger
Menzel Bou Zelfa Sheet 22 1:50,000 8.0 MBTélécharger
Menzel Heurr Sheet 23 1:50,000 4.0 MBTélécharger
Metline Sheet 3 1:50,000 4.8 MBTélécharger
Moknine Sheet 66 1:50,000 6.1 MBTélécharger
Iles KuriateSheet 66b 1:50,000 0.5 MBTélécharger
Nabeul Sheet 30 1:50,000 7.6 MBTélécharger
Nasr Allah Sheet 79 1:50,000 7.3 MBTélécharger
Nebur Sheet 39 1:50,000 8.4 MBTélécharger
Nefza Sheet 10 1:50,000 7.1 MBTélécharger
Ouargha Sheet 38 1:50,000 8.8 MBTélécharger
Oudna Sheet 28 1:50,000 7.9 MBTélécharger
Oued Cherita Sheet 72 1:50,000 6.3 MBTélécharger
Oued Sedjenane Sheet 5 1:50,000 8.6 MBTélécharger
Pavillier Sheet 71 1:50,000 5.9 MBTélécharger
Porto Farina Sheet 7 1:50,000 6.6 MBTélécharger
Rohia Barbrou Sheet 61 1:50,000 8.2 MBTélécharger
Sbeitla Sheet 85 1:50,000 7.7 MBTélécharger
Sebkra Kelbia Sheet 56 1:50,000 6.4 MBTélécharger
Sfax Sheet 107 1:50,000 4.6 MBTélécharger
Sidi Bou Ali Sheet 49 1:50,000 6.8 MBTélécharger
Sidi Daoud Sheet 8 1:50,000 4.5 MBTélécharger
Sidi El Hani Sheet 64 1:50,000 6.2 MBTélécharger
Sidi Salah Sheet 98 1:50,000 5.6 MBTélécharger
Siliana Sheet 46 1:50,000 7.8 MBTélécharger
Souk el Arba Sheet 32 1:50,000 8.1 MBTélécharger
Souk el Khemis Sheet 25 1:50,000 7.6 MBTélécharger
Tadjerouine Sheet 51 1:50,000 6.8 MBTélécharger
Tazoghrane Sheet 15 1:50,000 7.5 MBTélécharger
Tebourba Sheet 19 1:50,000 7.8 MBTélécharger
Teboursouk Sheet 33 1:50,000 8.3 MBTélécharger
Thala Sheet 67 1:50,000 8.2 MBTélécharger
ToujaneToujane1:50,000 9.6 MBTélécharger
Tunis Sheet 20 1:50,000 8.6 MBTélécharger
Zaghouan Sheet 35 1:50,000 8.1 MBTélécharger
Zaouiet Madien Sheet 17 1:50,000 9.3 MBTélécharger

Instructions

Les fichiers sont géoréférencés dans le système de coordonnées d’origine, en projection NW Africa Grid.

Les instructions pour leur utilisation avec ArcGis et QGis sont décrites dans l’article Comment gérer la projection NW Africa Grid avec ArcGis et QGis.

 

Le fichier compressé contient l’image jpg de la carte, un fichier .aux avec les informations de géoréférencement Arcgis et un fichier world avec les paramètres de géoréférencement.

Attention! L’extension du fichier world est .jgwx: si vous utilisez un autre logiciel qu’ArcGis, changez l’extension en .jgw

Comment gérer la projection NW Africa Grid avec ArcGis et QGis

Pendant la guerre 39-45 le service cartographique britannique a été amené à produire une importante masse de cartes pour tous les zones du conflit. Dans des articles précédents nous avons vu des projections utilisées pour les théâtres européens.
Ici nous verrons le système utilisé pour le théâtre d’Afrique du Nord. Continuer la lecture de « Comment gérer la projection NW Africa Grid avec ArcGis et QGis »

Cartes anglo-américaines au 1:50000 géoréférencées de la Corse en 1943

Cartes anglo-américaines au 1:50 000 de la Corse en 1943

Les images proviennent de la librairie de l’Université du Texas (http://www.lib.utexas.edu/maps/ams/corsica/) et ont été géoréférencées par nos soins. Continuer la lecture de « Cartes anglo-américaines au 1:50000 géoréférencées de la Corse en 1943 »

Comment gérer la projection Nord de Guerre dans QGis.

Pour une description de cette projection utilisée pendant les deux guerres mondiales, référez vous à la première partie de l’article La projection Nord de Guerre, comment la gérer sous ArcGis.

Avec QGis, techniquement, c’est beaucoup plus simple qu’avec ArcGis. Si vous téléchargez une des cartes en projection Nord de Guerre disponible dans la page Cartes, vous n’aurez rien à faire. Continuer la lecture de « Comment gérer la projection Nord de Guerre dans QGis. »

La projection South Italy, comment la gérer sous ArcGis et QGis.

Le site Web de référence pour les systèmes de coordonnées utilisées pendant la deuxième guerre mondiale est le site de Thierry Arsicaud : Notes on the “Modified British System” used on the European Theatre of Operations during the WWII.
En 1919, la Grande-Bretagne adoptait sur son territoire le « Système Britannique », basé sur une projection cartographique de type Cassini et sur l’utilisation d’une grille destinée à faciliter la lecture des coordonnées des points désignés. Ce système était remplacé en 1927 par le « Système Britannique Modifié », plus adapté à la couverture de vastes zones géographiques et à une utilisation militaire opérationnelle par des forces terrestres ou aériennes. Continuer la lecture de « La projection South Italy, comment la gérer sous ArcGis et QGis. »

La projection Nord de Guerre, comment la gérer sous ArcGis.

Origine de la projection Nord de Guerre

Voici un extrait de la thèse soutenue en novembre 2005 par Nicolas Guilhot, actuellement Maître de conférences en histoire et gestion à l’IFROSS – Université Lyon 3, à l’Ecole doctorale des sciences des sociétés et du droit de l’Université LYON II – LUMIERE. Ceux souhaitant consulter le texte complet se reporteront au site : http://theses.univ-lyon2.fr/documents/lyon2/2005/guilhot_n
« Comme dans de nombreux autres domaines de la cartographie officielle, la première guerre mondiale confirma et accentua l’évolution en cours dans les systèmes de projection employés. Si la préférence pour la qualité de conformité ne fut pas remise en question, un système de projection plus adapté aux nouveaux besoins militaires fut adopté. En effet, la guerre de position et le rôle central du tir d’artillerie d’après cartes avaient démontré la nécessité pour les militaires de disposer de coordonnées non plus seulement géographiques (degrés ou grades), mais aussi rectangulaires (kilométriques) afin de pouvoir obtenir les coordonnées d’une position directement par leur mesure sur la carte. Or le système polycentrique ne permettait pas d’assembler plusieurs feuilles selon un système cohérent de coordonnées rectangulaires, une lacune particulièrement problématique compte tenu de la faible surface couverte par les coupures des plans directeurs. Pour les canevas de tir et les plans directeurs dressés pendant la guerre, le SGA avait donc adopté en 1915 la projection de Lambert, une projection conique modifiée conforme. Continuer la lecture de « La projection Nord de Guerre, comment la gérer sous ArcGis. »

Comment trouver le systèmes de coordonnées d’une couche dans QGis ?

Normalement, toutes les couches de données géographiques possèdent la description relative au système de coordonnées. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. En général se problème se double avec celui de ne pas (ou plus) pouvoir contacter le producteur de la donnée.

Diagnostic du problème

A- Vous demandez à QGis de charger une couche vecteur et vous avez la fenêtre « Sélectionneur du Système de Coordonnées de référence » qui s’ouvre. Si c’est une couche au format « shape », les données doivent manquer de système de coordonnées défini. Dans le cas de fichiers de formes, il manque le fichier PRJ.

B- Vous demandez à QGis de charger la couche et, sans avoir de fenêtre qui s’ouvrer, vous ne voyez pas vos nouvelles données, ou elles sont complètement ailleurs de là où elles devraient être.
Avant de vous dire qu’il y a un problème dans les données,vérifiez que vous avez coché la Projection à la volée dans « Propriétés du Projet »-> « SCR ».
Si la case est cochée, les données ont un système de coordonnées défini, mais il est faux. Le fichier PRJ existe , mais son contenu est erroné.

Procédure de recherche

Dans cet article nous essayons de vous apporter un guide pour déterminer le système de projection d’une couche de données SIG, quand elle est inconnue.

Nous nous sommes limités aux systèmes couramment utilisés en France par les différents organismes et administrations : les projections Lambert et Lambert93, les projections UTM et les données non projetées (géographiques en latitude/longitude).

Bien sûr, il en existe beaucoup d’autres, utilisées ponctuellement. Mais il est impossible de les déterminer sans un véritable travail de détective.

Nous donnons comme acquis que vous savez utiliser QGis et que vous possédez d’autres données de référence qui vous permettront de comparer et de juger des résultats obtenus.

Vous pouvez télécharger le document pdf de cet article sur le site de NASCA, en cliquant ici.

Vous devez trouver la plage de valeurs X et Y contenues dans les données.

1- Démarrez QGis avec un nouveau projet vide
2- Ajoutez les données dotées du système de coordonnées inconnu. Les données ne doivent pas avoir de système de coordonnées défini. Dans le cas de fichiers de formes, il ne doit pas posséder de fichiers PRJ. S’il y en a un, renommez-le différemment.
3- Dans la fenêtre « Sélectionneur du Système de Coordonnées de référence »,sélectionne le système WGS84, EPSG:4326


4- Sur la couche chargée, ouvrez le menu contextuel
5- Cliquez sur Propriétés pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés de la couche,
6- Sélectionnez l’onglet « Métadonnées », puis descendez dans le champ « Propriétés » jusqu’à l’item « Emprise ».

La ligne « xMin,yMin -13146.9,6755689.52 : xMax,yMax 169765.86,6890746.18 » vous donne l' »Etendue » que nous allons utiliser par la suite.
Vous aurez l’étendue des Y : yMin à yMax (6755689.52 , 6890746.18) et,
l’étendue des X : xMin à Xmax (-13146.9 , 169765.86)

Le terme système de coordonnées peut s’appliquer à des données exprimées en degrés décimaux (coordonnées géographiques) ou à un système de coordonnées projetées exprimé en mètres.
Si les coordonnées trouvées pour l’Étendue sont exprimées en degrés décimaux, elle seront comprises entre -180 et +180 pour les longitudes (étendue des X) et entre -90 et +90 pour les latitudes (étendue des Y). Le système des données (SCR) sera à rechercher parmi les Systèmes de coordonnées géographiques. Il reste à trouver le système géodésique (Datum) des données. (Voir plus loin)

Si les coordonnées pour l’Étendue sont de l’ordre des centaines de milliers ou des millions, il s’agit de mètres. Le système des données sera à rechercher parmi les systèmes de coordonnées projetées, et il restera aussi à trouver le système géodésique (Datum) des données.

Il suffit maintenant de reprendre la méthode décrite dans l’article Comment trouver le systèmes de coordonnées d’une couche dans ArcGis 10.X? en utilisant les valeurs trouvés pour l' »Étendue », à partir du point Trouver le système de projection.

Quand vous aurez trouvé le système de projection, revenez ici, pour finir le travail en déterminant le DATUM de vos données.

Trouver le système géodésique (DATUM)

Une fois franchies les deux premières étapes il reste un dernier point à déterminer. Tout système de localisation se réfère obligatoirement à un centre de la Terre. Comme la Terre n’est pas une sphère parfaite, et qu’il faut calculer son centre, il y a plusieurs manières de le calculer et par conséquent, plusieurs « centres » différents. La différence n’est pas énorme et jusqu’à il y a quelques décennies ce n’était qu’une discussion plutôt théorique, la différence de positionnement résultante étant, en général, inférieure à 300m.
En principe, un système de coordonnées est toujours associé à un système géodésique.
Les projections Lambert 1, 2, 3,4 et 2 étendue sont toujours associées au système NTF (Nouvelle Triangulation Française)
Les projections Lambert 93, et CC42 à 50 sont toujours associées au système RGF.
Donc, si dans l’étape précédente vous êtes arrivés à définir une de ces projections, le travail est fini.
Pour les projections UTM 30 à 32, en principe le système associé est le système WGS84. Mais elles peuvent aussi être associées au système Europe 50.
Dans le cas des données géographiques (non projetées) elles sont aussi associées en générale au système WGS84, mais on peut aussi les trouver associées au système NTF ou Europe 50.
Dans l’étape précédente nous avons choisi, par défaut, le systèmes WGS84. Mais nous devoinbs maintenant vérifier que ce chois est le bon.
Comment faire pour le savoir?
• Il faut disposer d’une couche de données de référence, avec le système de projection défini correctement et surtout, ayant une bonne précision (détail).
• Dans un projet nouveau dans QGis, chargez cette couche de référence.
• Assurez-vous que l’option « Activer la Projection à la volée » est bien cochée dans « Propriétés du projet »
• Chargez la couche à déterminer dans QGis, en indiquant la projection trouvée dans l’étape précédente dans la fenêtre « Sélectionneur de Système de coordonnées de référence ».
Si
• les données apparaissent au bon endroit et qu’il n’y a pas de léger décalage (100-300m), vous avez fini. La définition que vous avez adoptée est la bonne.
• vous avez un décalage de toutes vos entités, de l’ordre de 100 à 300m, vos données ne sont pas en WGS84. Le système de coordonnées (UTM ou géographique) est bon, mais vos données ne sont pas en WGS84. Elles doivent être en Europe 50 ou NTF.

Pour savoir quel est le bon Datum, il faut changer le SRC de la couche chargée :
1-Ouvrez le menu contextuel en cliquant droit sur la couche,
2-cliquez sur Définir le SCR d’une couche,
Si la projection trouvée dans l’étape précédente est
UTM fuseau 30N : rentrez dans « Filtre » le code IGNF :UTM30
UTM fuseau 31N : rentrez dans « Filtre » le code IGNF :UTM31
UTM fuseau 32N : rentrez dans « Filtre » le code IGNF :UTM33
3-Dans la Liste des SCR mondiaux, sélectionnez cette projection et cliquez sur OK
Si maintenant vous n’observez plus de décalage général des données, vous avez trouvé le bon système de coordonnées. Si ce n’est pas le cas, vous êtes devant une couche qui sort du cadre de cet article.

Si le système trouvée dans l’étape précédente est un Système de coordonnées géographiques (Etendue en X entre -180 et 180 et en Y de -90 à 90)
1-Ouvrez le menu contextuel en cliquant droit sur la couche,
2-cliquez sur Définir le SCR d’une couche,
3-Rentrez dans filtre ED50 et sélectionnez le SRC EPSG :4230
Si maintenant vous n’observez plus de décalage général des données, vous avez trouvé le bon système de coordonnées (EPSG :4230) : vos données sont en géographique Europe 50.

Si ce n’est pas le cas,

1-Ouvrez le menu contextuel en cliquant droit sur la couche,
2-cliquez sur Définir le SCR d’une couche,
3-Rentrez dans filtre NTF et sélectionnez le SRC EPSG :4275
Si maintenant vous n’observez plus de décalage général des données, vous avez trouvé le bon système de coordonnées (EPSG :4275) : vos données sont en géographique NTF.

Si ce n’est pas le cas, vous êtes devant une couche qui sort du cadre de cet article.