Faire une carte topographique avec QGis

A partir du projet SRTM on dispose aujourd’hui d’une couverture mondiale de données d’élévation de terrain. Il est devenu très simple de réaliser ses propres cartes topographiques avec QGis.

Nous verrons ici:

-comment télécharger les données d’élévation pour la zone qui nous intéresse

-comment mettre en forme le style d’affichage pour qu’il corresponde aux standards des cartes topographiques

-comment accentuer la visualisation grâce à une couche de type « ombrage »

-et finalement comment générer les contours (courbes de niveau)

Télécharger les données d’élévation

Pour télécharger les données d’élévation de votre zone d’intérêt, allez sur la page http://viewfinderpanoramas.org/dem3.html

Cette vidéo vous montre le déroulement du téléchargement.

Les données disponibles partout correspondent à une définition de 3″ d’arc, environ 75m. Chaque pixel de votre MNT fera donc cette taille. Pour que le MNT et la carte correspondante soient corrects, il faut travailler avec une zone d’environ une quinzaine de kilomètres de large. Pour des zones plus restreintes, la pixellisation devient visible et la qualité de la carte topographique se ressent.

Les tuiles téléchargées font une taille d’un degré par un degré et sont au format hgt.

Ce format est directement lisible par QGis. Vous pouvez donc charger les tuiles en utilisant l’ajout de raster à la fenêtre cartographique.

Mettre en forme le style d’affichage

Par défaut, le raster est affiché en nuances de gris. Il est donc nécessaire d’appliquer une rampe de couleur adaptée qui accentue la topographie. Bien qu’il soit possible de créer votre propre rampe de couleurs ou d’utiliser une des rampes de couleurs fournies par QGIS, des rampes de couleurs de qualité supérieure peuvent être téléchargées à l’aide du plugin Color Ramp Manager.

Pour l’installer, allez dans le menu Extensions -> Installer/Gérer les extensions, sélectionnez le plugin Color Ramp Manager et cliquez sur Installer l’extension. Vous aurez un nouvel outil ajouté dans votre barre d’outils:

Cliquez sur l’outil pour ouvrir la fenêtre de configuration. En effet, toutes les rampes de couleurs ne sont pas installées automatiquement. Celle qui nous intéresse particulièrement, cpt-city, doit être installée manuellement.

  1. Cochez la case Full cpt-city package
  2. Choisissez le répertoire pour installer le package. Attention! Par défaut c’est la première option qui est cochée, mais étant donné que le répertoire Program Files est protégé en écriture, ça ne marchera pas. Choisissez plutôt votre répertoire de personnalisation de QGis.
  3. Cliquez sur Check for update pour lancer l’installation du paquet.

Une fois le package téléchargé, quittez le dialogue.

Suivez les instructions de la vidéo pour appliquer une rampe de couleurs à votre couche raster

 

Ajouter une couche de type « ombrage » (hillshade)

Pour créer cette couche il suffit d’aller dans le menu Raster -> Analyse de terrain -> Ombrage

Rentrez un nom de fichier pour archiver cette nouvelle couche.

Par contre, il est indispensable de modifier le facteur Z. En effet, la commande présuppose que vous travaillez en projection plane, c’est à dire que les coordonnées XY de votre couche raster sont en mètres. Comme la couche est en degrés décimaux (latitude/longitude) il faut entrer un facteur de conversion approprié? La valeur a rentrer est 11120.

Cliquez sur OK pour obtenir votre nouvelle couche d’ombrage.

Il ne vous reste qu’à modifier le style de cette couche pour avoir une vision topographique.

Ouvrez les propriétés de la couche d’ombrage

  • Modifiez la valeur Min en 125 et la valeur Max en 255
  • Modifiez le Mode de fusion en Multiplier
  • Modifiez la Luminosité en 45
  • Modifiez le Contraste en 20

Le résultat final est le suivant:

Générer les contours (courbes de niveau)

Si vous voulez ajouter des contours, des courbes de niveau, il suffit d’aller dans le menu Raster-> Extraction -> Création de contours:

  • Donnez un emplacement et un nom pour le fichier de contours à créer
  • Rentrez l’intervalle, en mètres, entre les différents contours
  • Cochez Nom d’attribut si vous souhaitez avoir l’élévation comme champ attributaire des contours (si non, vous ne pourrez pas étiquetter les contours)

Une fois exécutée la commande, vous aurez les contours chargés:

 

1 pensée sur “Faire une carte topographique avec QGis”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *