Introduction à la Toolbox de QGis 2.8

Quand on est amené à utiliser un outil de la toolbox de QGis, on est généralement pris dans le feu de l’action et on omet quelque points préalables de configuration. Comme toujours, à un moment ou un autre on sera bien forcés d’y revenir pour lever un blocage. Alors voici quelques points à savoir avant de se lancer avec la toolbox.

La boîte à outils de traitement sert de portail pour accéder à des traitements propres à QGis mais aussi de fournisseurs tiers. Historiquement, les traitements d’autres packages SIG étaient uniquement accessibles avec l’environnement logiciel tiers ou bien à travers un environnement de ligne de commande. La boîte à outils de traitement permet d’exécuter directement les traitements tiers à partir de l’interface de QGis. Les traitements des fournisseurs suivants sont accessibles à l’aide de la boîte à outils :

• géoalgorithmes de QGIS
• GDAL/OGR
• GRASS
• SAGA
• TauDEM
• LAStools
• R
• Orfeo Toolbox
• Modèles
• Scripts

Les deux dernières lignes ne sont pas de packages tiers mais font référence aux modèles que vous pouvez créer avec le modéleur graphique de QGis et aux scripts PyQGis que vous pouvez créer avec la Console Python.

Configurer la boîte à outils de traitements

Tout d’abord, nous ferons en sorte que la boîte à outils de traitement soit correctement configurée pour accéder et exécuter les algorithmes de GRASS, SAGA, TauDEM et LAStools. La plupart des bibliothèques requises sont installées automatiquement , mais la configuration de ces outils varie selon le système d’exploitation et comment vous avez installé QGIS.
Par exemple, si vous avez utilisé l’installateur OSGeo vous pouvez utiliser l’option avancée d’installation pour installer GRASS 7 ou alors vous devez  installer manuellement GRASS 7 et configurer les répertoires dans la toolbox.
Si vous ne trouvez pas d’option de configuration dans la toolbox pour un package, c’est qu’il n’est pas installé.
Référez-vous à la page http://docs.qgis.org/2.6/en/docs/user_manual/processing/3rdParty.html pour les détails d’installation des différentes bibliothèques tierces.

La configuration de la boîte à outils implique essentiellement l’activation ou désactivation d’une bibliothèque, ainsi que la définition des répertoires utilisés par celle-ci.

Pour ouvrir la fenêtre de configuration vous devez cliquer sur le menu Traitement -> Options…

menu options de traitements

Pour commencer, vous devez vous assurer que chacune des bibliothèques que vous avez l’intention d’utiliser soit activée et, selon votre système d’exploitation et l’installation choisie, vous devrez peut-être spécifier les répertoires nécessaires pour exécuter TauDEM, LAStools, et R. La figure suivante montre que chacune des bibliothèques est activée et que les répertoires nécessaires sont bien spécifiés.
fenêtre de configuration de la toolbox qgis

Le fait de cliquer sur OK actualise l’affichage de la boîte à outils. Si vous n’utilisez pas certaines bibliothèques, il suffit de décocher la case Activate correspondante. Ceci simplifie l’affichage de votre boîte à outils.

Aperçu de la structure de la boîte à outils

Pour l’instant, nous n’avons pas vraiment vu l’interface à proprement parler. Nous avons simplement configuré et peut-être installé les bibliothèques requises pour rendre la fonction disponible dans la boîte à outils. Pour afficher la boîte à outils, vous devez cliquer sur le menu Traitements ->Boîte à outils

menu traitements -> boîte à outils

La boîte à outils de traitement s’affiche sur le côté droit de l’interface QGIS.
afichage simplifié de la boîte à outils qgis
Toutefois, par défaut, la plupart des fournisseurs d’algorithmes ne sont pas visibles. Vous devez cliquer sur l’option Simplified interface qui se trouve en bas de la fenêtre de la boîte à outils, pour dérouler les options disponibles et sélectionner alors l’affichage avancé.
option advanced interface de la boîte à outils qgis

Après avoir sélectionné l’option de l’interface avancée, vous aurez enfin accès à la liste complète des algorithmes de la boîte à outils:
affichage avancé de la boîte à outils de qgis

Au début, vous verrez une liste des diverses bibliothèques et le nombre d’algorithmes disponibles dans chacune d’elles. Lorsque vous cliquez sur le + à côté d’une des entrées, la liste se déroule pour afficher les sous-répertoires qui regroupent les différents outils. En plus de naviguer manuellement dans ces répertoires, il y a un champ de recherche en haut de la boîte à outils. Si vous êtes déjà familiarisé avec les bibliothèques et que vous recherchez un outil spécifique, cela peut être un moyen plus efficace d’accéder aux algorithmes. Même si vous n’êtes pas familier des bibliothèques, vous pouvez toujours utiliser la zone de recherche pour découvrir quels sont les outils disponibles. Par exemple, si vous êtes intéressé par les façons de visualiser ou d’explorer les relations topographiques, vous pourriez chercher en tapant « topograph » dans la zone de texte et découvrir qu’il y a dix outils de trois différents fournisseurs qui se rapportent à la topographie. N’oubliez pas que la plupart des bibliothèques sont anglais!

utilisation du champ de recherche de la boîte à outils qgis

Pour lancer un traitement il suffit de double cliquer sur son nom dans la fenêtre de la boîte à outils. La fenêtre de paramétrage s’ouvrira automatiquement.

La boîte à outils de traitement fournit également une option supplémentaire permettant d’accéder à des traitements sous-jacents. Pour cela vous pouvez ouvrir un fenêtre de commande en ligne en cliquant sur le menu Traitement -> Ligne de commande .
ligne de commande de la boîte à outils de qgis

Notez qu’en tapant « grid » dans la zone de recherche, vous obtenez une liste des algorithmes disponibles concernant les grilles. La principale différence entre les deux types de recherche est que lorsqu’un outil est sélectionné dans la liste déroulante de la ligne de commande, il s’ouvre automatiquement. Donc, une fois que vous avez une certaine familiarité avec les noms des outils spécifiques, la ligne de commande peut augmenter nettement votre productivité. Maintenant que la boîte à outils de traitement de QGIS est configurée correctement et que vous avez une idée de son fonctionnement et de son organisation globale, vous pouvez commencer à l’utiliser et vous vous serez économisé quelques blocages!.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *