Les fichiers Excel avec ArcGis et ArcGis Pro

De plus en plus on voit le travail partagé entre ArcGis et Excel. En effet, la gestion de l’information est infiniment pus riche avec un tableur comme Excel qu’avec un vue tabulaire d’ArcGis.
Depuis toujours il est possible de charger une table Excel dans ArcMap. Mais depuis la version 10.2 il y a deux outils qui vous permettent de créer une table ArcGis à partir d’Excel et un autre qui vous pemet de créer une table Excel à partir d’une table ArcGis. Ces outils sont aussi présents dans ArcGis Pro.

Nous allons voir comment il fonctionnent.

Passer une table Excel vers une table ArcGis

Nous allons travailler avec un fichier Excel téléchargé à partir du site de l’Insee, à l’adresse http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/departement.asp?dep=29

tableau excel  insee communes 29

Ce qu’il faut savoir…

Excel vers table prend en charge les formats Classeurs Excel (.xlsx) et Classeur Microsoft Excel 5.0/95 (.xls) en entrée.

L’outil part du principe que les données tabulaires sont triées verticalement. La première ligne est utilisée pour les noms des champs de la table en sortie. Ces noms de champs peuvent être renommés lors du processus de validation pour éviter les erreurs ou noms dupliqués. Les colonnes vides entre les données sont conservées et un nom de champ générique leur est attribué (par exemple field_4). Dans notre exemple, il faut commencer par éliminer les lignes de titre et ne garder que le tableau de données avec la ligne des noms de champ.

Chaque champ doit comporter un type de données uniforme. Les types de données pris en charge sont notamment les champs flottants, de texte, de date et booléens. Les champs booléens sont toutefois stockés en tant qu’entiers courts.

La table en exemple comporte plusieurs feuilles. Dans ce cas n’oubliez pas d’éliminer les lignes de titre dans toutes les feuilles que vous voulez utiliser dans ArcMap.

tablr excel prête à intégrer

L’import de la table Excel

Vous trouverez les commandes d’import et d’export Excel dans la boîte à outils Outils de conversion -> Excel

commande import excel de la toolbox

La fenêtre de paramétrage s’ouvre :
paramétrage d'excel vers table

 

Vous indiquez le fichier Excel en entrée.

Vous indiquez la table en sortie. Là, vous avez deux options. La bonne, c’est une table dans une géodatabase. Vous aurez des noms de champ compréhensibles ainsi que toutes les commandes liées au SQL des géodatabases. La moins bonne, une table dbf. Si vous choisissez cette option, vous rentrerez un nom de table dans un répertoire (et non dans une geodatabase) et, surtout, vous n’oublierez pas d’ajouter l’extension .dbf. Si non, ça ne marchera pas. Par contre n’oubliez pas que les tables dbf ont de limites de longueur de nom de champ et une version limitée de commandes sql.

Conseil : si vous ne l’avez pas déjà fait, passez en mode geodatabase…

Vous sélectionnez la feuille que vous voulez importer dans le menu déroulanbt, et vous cliquez sur OK

Vous retrouvez votre table dans ArcMap:

table de geodatabase créée à partir d'excel

Passer une table ArcGis vers une table Excel

On va voir maintenant la commande inverse : on va créer une table Excel à partir de notre nouvelle table ArcGis.
Pour cela nous cliquons sur l’autre outil de la toolbox Gestion de données-> Excel-> Table vers Excel

commande table vers excel de la toolbox

Rien de compliqué : table en entrée et classeur Excel en sortie.

On retrouve un tableau Excel tout à fait correct:
tableau excel en sortie de la toolbox

Par contre, si en import l’outil prend les formats actuels d’Excel, en sortie, pour l’instant, on obtient de l’Excel 95 (.xls) seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *