Créer une animation des prévisions marines avec ArcGis

Nous avons vu dans l’article précédent, Intégrer des prévisions météo marines et terrestres gratuites dans ArcGis, comment accéder, télécharger et mettre en forme les données de prévisions marines mondiales proposées par les sociétés NASCA et Actimar. Pour plus de détails sur ces données, visitez le site www.enav-forecast.fr.
Nous allons voir ici comment faire une animation de ces données avec ArcMap et son curseur temporel.

Une fois les données du jour enregistrées au format shape sur votre poste et ajouté à votre carte la couche vent.lyr, vous devez modifier la source de la couche (propriétés de la couche ->source->modifier la source de données) pour qu’elle pointe sur le fichier shape du jour. Ensuite, modifiez la requête de définition pour sélectionner un jour et heure pour ce fichier shape (propriétés de la couche->ensemble de définition).

Par contre si vous voulez faire une animation, effacez la requête de définition. Vous verrez alors les 65 pas de temps superposés.

affichage du vent sans requête de définition

Pour créer l’animation nous allons utiliser le curseur temporel d’ArcMap. Pour ce faire nous allons suivre les étapes suivantes:

  • mettre en forme un champ attributaire de la table pour assurer la chronologie
  • activer la gestion du temps pour la couche
  • configurer les paramètres de l’animation
  • exporter l’animation dans un fichier vidéo

Mise en forme d’un champ chronologique

Pour qu’ArcMap puisse gérer les différents pas de temps d’une couche, il lui faut pouvoir distinguer les enregistrements qui concernent un seul pas de temps. C’est l’équivalent de ce que vous faites en utilisant la requête de définition présente dans la couche vent.lyr. Celle-ci permet de sélectionner les enregistrements correspondants à une date et une heure donnée.
Pour le moment, la gestion du temps d’ArcMap ne peut pas utiliser plusieurs champs pour réaliser cette distinction. Il lui faut un seul champ contenant l’information du pas de temps. Dans notre cas, nous en avons deux : « MeteoDate » et « heure ».
Il faut donc créer un nouveau champ et le renseigner avec le contenu des deux champs.
Ce nouveau champ peut être au format date ou au format texte, à condition que la chaîne de texte respecte un certain format.

Vous pouvez faire ce travail manuellement, mais si vous ne voulez pas vous tracasser inutilement, nous avons préparé et mis à votre disposition un outil de la toolbox pour faire ce travail automatiquement.

Vous pouvez télécharger la boîte à outils en cliquant ici.
Une fois téléchargée, copiez le fichier dans un répertoire de votre choix, ouvrez la fenêtre Toolbox, cliquez droit sur la racine, sélectionnez « Ajouter une Boîte à Outils », et pointez sur la boîte que vous venez d’enregistrer.
Vous avez maintenant une nouvelle boîte avec un modèle de traitement.
boîte à outils nasca pour créer un champ chronologique

Le modèle ajoute un nouveau champ « TimeCtr » et le remplit avec la date et heure correspondantes.

Pour l’exécuter, double-cliquez sur le modèle.
fenêtre d'exécution du modèle

Une fois terminé, le champ est prêt pour être utilisé dans la gestion temporelle de la couche.

Activation de la gestion du temps pour la couche

Pour activer la gestion du temps d’une couche, il suffit d’ouvrir les propriétés de la couche ->onglet TEMPS.

activation de la gestion du temps d'une couche dans arcmap

Cochez la case « Activer le temps pour cette couche »
Sélectionnez le champ TimeCtrl pour contrôler le temps
Indiquez que le pas de temps est de 3 heures
Pour l’étendue temporelle, cliquez sur « Calculer »

Refermez la fenêtre en cliquant sur OK.

Configuration des paramètres de l’animation

Pour ouvrir le curseur temporel, cliquez sur le bouton correspondant:
bouton du curseur temporel

Vérifiez en cliquant sur le bouton « Options » du curseur la configuration de l’animation.
configuration des options du curseur temporel

Vérifiez que le pas de temps est bien de 3 heures et que la fenêtre temporelle est à 0 heures.

Cliquez sur le bouton Play pour voir s’exécuter l’animation temporelle.
En fonction du rendu, vous pouvez ajuster les options pour obtenir l’animation souhaitée.

Export de l’animation dans un fichier vidéo (avi)

Le troisième bouton permet l’export de l’animation au format .avi.
Acceptez les paramètres par défaut et donnez un nom de fichier à votre animation.

Le résultat devrait ressembler à cette animation:

Il ya un autre moyen de créer des animations avec ArcGis, en utilisant la barre d’outils « Animation ». Plus puissant que le curseur temporel, cet outils est aussi un peu plus compliqué à utiliser. Par contre, il intègre la notion de « pistes » vidéo, ce qui vous permet d’animer plusieurs paramètres à la fois: les modifications temporelles, la présence ou pas d’autres couches, le changement d’emprise…
Rendez-vous dans un prochain article pour voir tout çà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *