Tutoriel ArcGis Pro 1.0 Français: 3- Ajouter des données au projet

Dans le chapitre précédent nous avons vu le panneau et la vue de Projet d’ArcGis Pro. On peut comparer le panneau Projet à la fenêtre ArcCatalog d’ArcMap, mais en mieux. Nous allons voir dans ce chapitre comment l’utiliser pour mettre en place votre projet.
Le moment est venu de charger des données dans nos fenêtre de Cartes, qui sont restées jusqu’à maintenant, désespérément vides.
Nous lançons ArcGis Pro et au choix de type de projet, nous répondons « Projet Vierge ». Nous avons alors une fenêtre d’ArcGis Pro comme celle-ci:
fenêtre arcgis pro de projet vierge
Peut-être pas tout à fait comme celle-ci, car les panneaux affichés sont les derniers panneaux affichés lors de votre dernière séance de travail. Comme nous étions, dans le chapitre précédent, sur le panneau de projet, celui-ci est affiché. Si ce n’est pas le cas, affichez-le avec l’onglet VUE -> Projet -> Fenêtre de Projet.

Pour pouvoir ajouter des données, il nous faut bien une vue cartographique. Nous allons donc commencer par en ajouter une à la fenêtre de vue.
Dans l’onglet INSERTION du ruban, cliquez sur Nouvelle carte
ajouter une carte

Une vue de carte est ajoutée:
ajout d'une vue de carte à la fenêtre de vueVous devez avoir une carte de la France affichée par défaut. Si elle vous énerve autant qu’à moi, vous pouvez enlever cette option par défaut en cliquant sur l’onglet Projet -> Options -> Carte et Scène, puis en sélectionnant le bouton Aucun du Fond de Carte.

Pour les impatients

Pour ceux qui voudraient aller vite et charger tout de suite une couche de données, rien de très compliqué:
Dans l’onglet CARTE du ruban, cliquez sur Ajouter des données
bouton ajouter des donnees de l'onglet carte

La fenêtre Parcourir s’ouvre. Pointez sur la couche à charger et cliquez sur Ouvrir
selection de la couche à charger dans la fenêtre parcourir

La couche se charge dans la carte:
couche chargée dans la vue de la carte

Pour ceux qui veulent suivre les bonnes pratiques dans ArcGis Pro

L’idée centrale d’ArcGis Pro tourne autour du Projet, contrairement à ArcMap ou elle tournait autour de la carte mise en page (un document->une mise en page). Ici l’idée est de rassembler tous les éléments d’un projet et, éventuellement, les empaqueter et les communiquer.

Le problème avec la démarche expéditive que nous venons de faire est que rien n’est ajouté à notre fenêtre Projet. Si nous empaquetons le projet, bien sûr que la couche chargée sera empaquetée. Mais pour le reste du travail nous nous privons de quelques fonctionnalités.

Tout d’abord, en clarté visuelle. Si avant de charger directement les données nous ouvrons une connexion à leur répertoire dans l’item « Dossiers » cela nous permet de voir d’un coup d’œil les répertoires utilisés par le projet (sans aller explorer la fenêtre contenu).

ajouter une connexion à un dossier dans le panneau projet
Et une fois ajoutée la connexion:
contenu du dossier connecté

Mais plus encore. Quand vous ajoutez un élément au projet, ArcGis Pro indexe le contenu de cet élément automatiquement. En haut du panneau Projet, vous avez un champ de recherche. Ce champ de recherche fonctionne sur tous les éléments chargés dans le projet, mais seulement sur les éléments chargés.

Si avant de réaliser notre connexion on tapait « pays* » dans le champde recherche, nous n’aurions aucun résultat.

Maintenant que nous avons établi cette connexion:
recherche dans les éléments du projet

Toutes les couches contenant « pays » apparaissent dans le résultat.

Ceci est valable pour tous les items du projet: modèles, styles, données, etc. Cela fonctionne comme la fenêtre de recherche d’ArcMap sauf que c’est limité aux éléments du projet et non à tous ce qui est accessible par le réseau. L’indexation est automatique, et elle se met à jour au fur et à mesure des ajouts, de la création et de la modification des items.
Par contre, elle peut prendre un certain temps sur un projet que vous dés-empaquetez.

Qu’est ce qu’on peut ajouter au projet?

Il y a trois grands groupes d’éléments:

  • les données
  • les items
  • les services

Les données

Dans les données on distinguera celles qui se trouvent dans des geodatabases et celles qui se trouvent sous forme de fichiers.

Pour ce qui est des Geodatabases, n’oubliez pas que les geodatabases personnelles(.mdb) ne sont plus du tout supportées par ArcGis Pro. Seules les geodatabases fichier et les geodatabases SDE le sont. Si on prend en considération les trois opérations : création, affichage et édition dans ArcGis Pro, nous avons :

Les types de données des geodatabases complètement compatibles avec ArcGis Pro, où vous pouvez réaliser les trois opérations sont:

  • les classes d’entités des geodatabases
  • les mosaïques raster
  • les rasters
  • les tables
  • les classes de relation
  • les tables du data Reviewer

Les types de données que vous pouvez afficher seulement mais vous ne pouvez pas en créer ou éditer sont:

  • les réseaux géométriques
  • les classes d’entité réseau
  • les parcel fabrics
  • les topologies

Il y a deux types de données que vous pouvez créer mais pas afficher(!) : les jeux de données (feature dataset) et les données de type Terrain, et deux pour lesquelles vous ne pouvez rien faire: les geodatabase locators et  les schematics datasets.

Les types de fichiers complètement compatibles avec ArcGis Pro, où vous pouvez réaliser les trois opérations (création, affichage et édition) sont:

  • les tables dbase IV (.dbf)
  • les fonctions raster (.air)
  • les données LAS (.lasd)
  • les fichiers raster de la longue liste disponible sur l’aide ArcGis
  • les fichiers de formes (.shp)
  • les fichiers TIN

Les types de fichiers que vous pouvez afficher seulement mais vous ne pouvez pas en créer ou éditer sont:

  • les fichiers DAO (.dxf, .dwg, .dgn)
  • les fichiers texte (.csv, .txt)

Les items

On peut diviser les items en deux catégories. La première concerne les items que vous pouvez ajouter directement à un projet ArcGis Pro. La deuxième concerne les items qui peuvent être ajoutés, mais qui sont tout d’abord importés.

Les items que vous pouvez ajouter directement sont les suivants:

  • Connexions ArcGIS Server (.ags)
  • Job batch du Data Reviewer(.rbj)
  • Connexion à un workspace du Data Reviewer (.gdb)
  • Connexion à une base de données d’entreprise (.sde)
  • Geodatabase fichier (.gdb)
  • Fichier de couche empaqueté (.lpkx)
  • Fichier de couche ArcGis Pro(.lyrx)
  • Fichier de mise en page (.pagx)
  • Locators (.loc)
  • Fichier de carte (.mapx)
  • Carte empaquetée (.mpkx)
  • Styles (.stylx)
  • Tâches(.esriTasks)
  • Toolboxes (geodatabase, .pyt, .tbx)
  • Connexions aux bases de données Workflow Manager (.jtc)

Sauf en ce qui concerne les connexions, pour les autres types d’items, vous ajoutez au projet une copie de l’original. Si vous modifiez quelque chose, ce ne sera pas répercuté sur l’original.

Les items que vous pouvez ajouter mais qui sont préalablement importées au nouveau format d’ArcGis Pro sont:

  • documents ArcGlobe (.3dd)
  • documents ArcScene (.sxd)

L’import est chargé dans une Vue de type SCENE

  • documents ArcMap (.mxd)
  • Paquets Map (.mpk)

L’import est chargé dans une Vue de type CARTE.

  • Paquet de couche ArcGis (.lpk)
  • Fichiers de couche ArcGis (.lyr)
  • Styles ArcGis (.style)

Ces fichiers sont convertis au nouveau format correspondant d’ArcGis Pro et chargés dans le projet.

ArcGis OnLine et Portail

Pratiquement tous les éléments d’ArcGis Online et du Portail peuvent être affichés dans ArcGis Pro, à l’exception de ceux qui sont empaquetés. En ce qui concerne la capacité de création et d’édition, pour l’instant elle est limitée aux Feature layers d’ArcGis Online et aux Feature Services d’ArcGis Server.

3 réflexions sur « Tutoriel ArcGis Pro 1.0 Français: 3- Ajouter des données au projet »

  1. Bonjour,
    Créer un nouveau fichier de formes (soit des points, soit des lignes, soit des polygones….enfin ce qui était dispo sous arcmap assez intuitivement), est possible sous arcgis pro ? Et de quelle façon ?
    Merci beaucoup
    Cordialement

    1. ça fait un moment que j’ai laissé de côté ArcGis Pro, en attendant qu’ESRI termine de le développer. Mais de mémoire, avec la boîte à outils Gestion de données, le jeu d’outils Classe d’entités, il y a un outil création d’une classe d’entités, qui permet de créer une classe vide dans une geodatabase fichier ou un shapefile dans un répertoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *